×
Site Communauté Newsletter Contact Galerie Site gratuit Options
×

ARTICLES

Thaïlande : la route des citadelles : autres temples

Thaïlande : la route des citadelles : autres temples

3474332884_853fe99baf.jpg

Thaïlande : la route des citadelles : autres temples

Le Prasat Ta Muan est situé à 80 km au sud de Surin. C'est un ensemble de ruines en bordure du Cambodge. C'est une excursion intéressante à faire dans un cadre sauvage où la végétation règne. Les visiteurs sont peu nombreux ce qui donne un parfum d'aventure. Ce temple fut l'un des derniers bastions khmers. C'est pourquoi il ne faut pas s'aventurer trop profond dans la forêt car des mines y sont encore et non désamorcées. Les ruines dateraient de la fin du XIIème siècle -début XIIIème siècle, du temps du dernier grand roi de l'empire khmer Jayavarman VII. Il fit construire Angkor Thom et imposa le bouddhisme Mahayana (grand véhicule), comme religion d'état. La compassion était de mise d'où la construction de nombreux hôpitaux destinés aux pèlerins.

Lire la suite

Thaïlande : la route des citadelles khmères : extrême sud de la province de Buriram

Thaïlande : la route des citadelles khmères : le Prasat Muang Tham

3482349655_11d303f80d.jpg

Thaïlande : la route des citadelles khmères : le Prasat Muang Tham

Le Prasat Muang Tham est réellement l'un des plus beaux temples khmers. Ce temple fut restauré élégamment grâce au parrainage d'une fille du roi  qui était passionnée d'archéologie. Le flanc ouest composé du grand barai(réservoir), de pierres et de verdure forment un ensemble équilibré et délicieux à contempler. Construite au pied de la colline Phanom Rung, cette "cité basse" de forme presque carrée (120 x 127 mètres), fut édifiée un siècle avant le Prasat Phanom Rung et d'après l'orientation classique est-ouest.

Lire la suite

Thaïlande : la route des citadelles khmères : les environs de Phimai

Thaïlande : la route des citadelles khmères : les environs de Phimai

3473460253_21f6703ae9.jpg

Thaïlande : la route des citadelles khmères : les environs de Phimai

Le banian géant de Sai Ngam, à 2 km au nord-est de Phimai, est un gigantesque arbre, formant quasiment un bosquet à lui tout seul. C'est un banian ficus religiosa. Il y a 350 ans, une plante parasite étouffa l'arbre tuteur qui projeta des racines aériennes rejoignant la terre pour former le premier troncEn Thaïlande les banians sont sacrés car la légende dit que Bouddha reçut l'illumination sous l'un d'eux. Le banian représente une forêt et pourrait figurer dans le livre des records. Il possède le plus gros tronc ou plus exactement le plus de troncs. Un banian peut avoir plus de 350 gros troncs et 3000 petits ! En Inde, à Calcutta, le banian détenant le meilleur record mesure 412 mètres de circonférence. Les baobabs les plus volumineux ne dépassant pas 43 mètres de circonférence feraient figure de "roseau" à côté de lui !

Lire la suite

Thaïlande : le Triangle d'Emeraude : Pak Chong

Thaïlande : le Triangle d'Emeraude : Pak Chong

3026866271_f4c1cbc0ce.jpg

Thaïlande : le Triangle d'Emeraude : Pak Chong

 Pak Chong est une petite ville située à 200 km au nord de Bangkok et à 23 km de l'entrée du par de Khao Yai.Souvent les bangkokiens aisés viennent à Pak Chong. La ville est traversée par une route qui la coupe en deux.

Lire la suite

Thaïlande : la route des citadelles khmères : Phimai

Thaïlande : la route des citadelles khmères : Phimai

 Avant d'arriver à Phimai, à 20 km au nord, vous pouvez visiter le temple de Prasat Phanom Wan. Construit du IX au XI ème siècle, selon le style du sanctuaire khmer et fut dédié à Shiva : un choeur, un couloir, une antichambre, entourés d'une enceinte carrée trouée de 4 portes identiques (gopuras). Restauré par l'école française d'Extême-Orient, ce temple comporte peu de pièces contemporaines et conserve un aspect ancien. A 30 km au sud de Nakhon Ratchasima, on peut visiter aussi les boutiques de soies de Pak Thong Chai et les acheter à prix d'usine pour un vaste choix. A 60 km au nord-est de Nakhon RatchasimaPhimai est comme plantée au confluent des rivières Moon et Lamjakarat. Loin des cités modernes, Phimai saura reposer le voyageur. 

Lire la suite

Thaïlande : la route des citadelles khmères : Nakhon Ratchasima

Thaïlande : la route des citadelles khmères : Nakhon Ratchasima

 2248797716_d099322d61.jpg

Thaïlande : la route des citadelles khmères : Nakhon Ratchasima

 Voyager dans l'Isan méridionalbordé par le Cambodge, fera découvrir aux intéressés de l'art extrême-oriental, de beaux temples, témoins de la civilisation khmère. La région réserve de jolies petites villes calmes, des villages authentiques dont quelques uns sont réputés pour leur artisanat. Nakhon Ratchasima (Khorat), est un carrefour ferroviaire et routier, privilégié par sa position géographique à l'intersection des axes nord-sud et est-ouest. Cette ancienne base américaine de la guerre du Vietnam est devenue une cité moderne étendue. Le centre historique de la ville est entouré de murailles. On y trouve encore de vieilles maisons en bois datant des années 1960-1970. Nakhon Ratchasima accueille de nombreux bureaux, de hauts immeubles et le soir ses marchés de nuit, activité urbaine typique en Thaïlande, attire une foule de gens.

Lire la suite

Thaïlande : le Triangle d'Emeraude : parc de Khao Yai

Thaïlande : le Triangle d'Emeraude : parc de Khao Yai

Crée en 1962, Khao Yai est le premier parc national de Thaïlande et l'un des plus grands aussi : 2168 km² et environ 80 km d'est en ouest. Il est situé à cheval sur les provinces de Nakhon Ratchasima, Nakhon Nayok, Saraburi et Prachinburi. Le parc national de Khao Yai est constitué d'une bande montagneuse de 230 km comprenant le parc de Ta Phraya plus loin à l'est, à la frontière cambodgienne. Cette partie a été inscrite en 2005 au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO, ayant pour objectif de pérenniser ce sanctuaire naturel pour 800 espèces animales y vivant dont 20 vulnérables, 4 en danger et 1 en voie de disparition. Khao Yai est un des derniers territoires asiatiques pouvant offrir à ces animaux, un habitat viable. Les paysages y sont très diversifiées par les types différents de forêts, des prairies et des montagnes dont l'altitude moyenne est de 700 mètres, dominées par deux pics dépassant les 1300 mètres : Khao Khiaw et Khao Laem ainsi que de rafraîchissantes et multiples cascades : Haew Suwat, Pha Kluai Mai et la plus haute, 300 mètres en 4 paliers Haew Narok.

Lire la suite

Thaïlande : le Triangle d'Emeraude : Khao Yai

Thaïlande : le Triangle d'Emeraude : Khao Yai

4364006087_b8ea787e9b.jpg

Thaïlande : le Triangle d'Emeraude : Khao Yai

Khao Yai est une région montagneuse, très verte, qui occupe la frontière sud-ouest de l'Isan. Elle sépare le plateau de Khorat des basses terres du centre du pays. Voilà 100 ans, cette région n'était qu'une petite partie de Dong Phaya Fai, formidable forteresse verte qui s'étendait de la province de Chai Ya Phum au nord jusqu'au-delà de la frontière cambodgienne au sud. Les tigres étaient très nombreux et dangereux à cette époque ainsi que bon nombre de maladies et autres, endémiques et virulentes dans ces jungles profondes. Malheur à celui qui s'y aventurait ! Dans la première moitié du XX ème siècle, la citadelle perdit son combat contre la modernité, éventrée par l'arrivée du chemin de fer.

Lire la suite

Thaïlande : la région du Triangle d'Emeraude

Thaïlande : la région du Triangle d'Emeraude

5050441300_b54b429eaa.jpg

Thaïlande : la région du Triangle d'Emeraude

Cette région est le point exact de la triple frontière, Thaïlande, Cambodge et Laos, nommée Triangle d'Emeraude. Dans les alentours, elle jouit de la plus belle, et peut-être bien unique, véritable couverture forestière du sud de l'Isan... encore vierge. Phu Chong Na Yoi National Park est un petit joyau à découvrir avec ses cascades, ses forêts en majeure partie de type persistant sèche mais on y trouve également des pins de 3000 ans et des clairières rocheuses.

Lire la suite

Thaïlande : le Triangle d'Emeraude Khong Chiam

Thaïlande : le Triangle d'Emeraude Khong Chiam

5274691732_369c71a639.jpg

Thaïlande : le Triangle d'Emeraude Khong Chiam

Khong Chiam est un petit village niché dans le confluent du "fleuve aux deux couleurs"dans une région isolée au milieu des collines boisées et sauvages où passe la rivière Mun. C'est un petit joyau paisible, calme et langoureux où il est doux de se reposer. Wat Khong Chiam est le plus charmant temple de ce village. Il marque l'extrêmité du confluent en  forme deb La vue est superbe et on peut y voir tout un alignement de stûpa funéraires aux belles couleurs et recouvertes de miroirs. Les balades en long-tail boat offrent tout un panel de visites agréables. De longues barques couvertes attendent les visiteurs à l'embarcadère près des restaurants flottants. Le soir, le soleil couchant y est magnifique. On peut rejoindre l'embouchure de la rivière aux deux couleurs et des îlots blancs de sable du Mékong.

Lire la suite

Thaïlande : région du Nord-Est : Mukdahan

Thaïlande : région du Nord-Est : Mukdahan

3806263448_e46482dc71.jpg

Thaïlande : région du Nord-Est : Mukdahan 

De Mukdahan au Triangle d'Emeraude, le Mékong continue à dessiner la frontière orientale de l'Isan, face au Laos. Puis après s'être uni à la rivière Moon qui irrigue la région d'Ubon Ratchatani, il s'évade au Laos et quitte le Siam : c'est l'Extrême-Orient. Plus au sud, l'absence du Mékong isole un territoire couvert de forêts tropicales le Triangle d'Emeraude. C'est ici que les terres du royaume de Cambodge rejoignent celles de ses deux voisins chinois. Grâce à sa position stratégique face à Savannakhet, ville sud-laotienne, Mukdahan est en pleine expansion et devient le premier relais commercial entre la Thaïlande et le Vietnam

Lire la suite

Thaïlande : le Nord-Est : That Phanom

Thaïlande : le Nord-Est : That Phanom

4925090055_d3aaccc3dc.jpg

Thaïlande : le Nord-Est : That Phanom

That Phanom est une petite ville située à 60 km environ au sud de la capitale provinciale Nakhon Phanom. Des bosquets de végétation laissent entrevoir le Mékong par intermittence. Cette petite ville est célèbre dans toute la Thaïlande pour son stûpa éponyme. Ce monument est le plus sacré de l'Isan et l'un des 4 sanctuaires majeurs du pays. Une voie "royale", dans l'axe du stûpa, traverse la vieille ville pour stopper net sur les berges du Mékong. De vieilles maisons en bois se concentrent le long de deux rues parallèles au fleuve dans une ambiance calfeutrée, calme et contrastant avec le flux incessant des pèlerins dans l'enceinte du stûpa.

Lire la suite


Partenaires MowXml