Thaïlande : la plaine centrale : Kamphaeng Phet

Kamphaeng Phet fut l'une des 3 capitales du royaume Sukothaï. Cette ville défendait l'ouest du royaume. En 1378, c'est dans cette ville que vint se réfugier le dernier souverain de Sukothaï qui se soumit par la suite au roi d'Ayutthaya. Seuls quelques remparts et des temples monumentaux en ruines subsistent de cette époque. On peut encore voir d'énormes bouddhas perdus dans la verdure, toujours vénérés et drapés de safran. Kamphaeng Phet signifie "muraille de diamant"