×
Blog Communauté Newsletter Contact Galerie Statistiques Séminaire Site gratuit
Site gratuitVotre site...
×

Voyages

Thaïlande : la route des citadelles khmères : autres visites

Thaïlande : la route des citadelles khmères : autres visites

4205389872_5661dd3141.jpg

Thaïlande : la route des citadelles khmères : autres visites

L'Isan est réputé pour sa production de soieLes sols étant propices à la culture des mûriers, les vers à soie s'y développent en très grand nombre. Surin est très célèbre pour la variété et la spécificité des motifs qu'elle propose. Ce sont des mutmee, étoffe de ikat où la trame précolorée dessine le motif après tissage d'origine cambodgienne. Le village des tisserandes de Ban Tha Sawang propose aux visiteurs, une explication complète depuis l'élevage des vers à soie jusqu'aux différents types de métiers à tisser. Ces excellentes tisserandes sont réputées pour leur minutie et la qualité de leur travail. C'est dans une bâtisse de bois sur pilotis, qu'on peut voir les plus habiles tisserandesproduire les sarongs, qui ont d'ailleurs fait la réputation internationale du village. On peut voir 4 travailleuses sur le même métier, dont une à l'étage inférieur, entremêler des fils recouverts d'or et d'argent ! D'autres villages de tisserandes sont à visiter comme Ban Khwao Sinarin et Ban Janrom.

Lire la suite

Thaïlande : la route des citadelles khmères : les éléphants

Thaïlande : la route des citadelles khmères : les éléphants

3742456682_7ff9b5f5a9.jpg

Thaïlande : la route des citadelles khmères : les éléphants

Chaque année, la 3ème semaine de novembre, a lieu le festival des éléphants à Surin. Après deux jours de marche, les éléphants arrivent dans la ville. A cette occasion, face à la gare routière, une petite présentation est organisée. La ferveur populaire des habitants est au rendez-vous. Puis dans le stade, ont lieu des démonstrations officielles. On peut assister à un exercice de manipulation de billes de bois, à une parodie de la célèbre bataille d'Ayutthaya où les éléphants furent employés comme des chars d'assaut contre les Birmans. Mais le plus attendu et le plus prisé par la population c'est le match de football. Si l'on se lève tôt le matin, on peut voir les pachydermes déambuler dans la ville et se goinfrer de toutes les douceurs qu'ont préparées les habitants avant de rejoindre l'arène. C'est bien entendu l'occasion rêvée pour faire une promenade à dos d'éléphant, qui d'ailleurs, est plus palpitante dans le centre de la ville de Surin plutôt que dans le stade !

Lire la suite

Thaïlande : la route des citadelles khmères : Surin

Thaïlande : la route des citadelles khmères : Surin

5210781158_a0d0c51984.jpg

Thaïlande : la route des citadelles khmères : Surin

Située à 450 km de Bangkok, la ville de Surin, modeste capitale de province, est réputée pour son rassemblement annuel d'éléphants. 200 pachydermes sont de la fête et exécutent des parades, des exercices de force etc, face à un public de plusieurs milliers de personnes venues les admirer. Dans les rues, on peut assister à un drôle de spectacle avec des éléphants au milieu de la circulations'arrêter aux feux rouges et parfois s'asperger entre eux. Très amusant ! Sinon, toute l'année, Surin est une ville calme et reposante où l'on peut aussi explorer les ruines khmères.

Lire la suite

Thaïlande : la route des citadelles khmères : autres temples

Thaïlande : la route des citadelles khmères : autres temples

5291986073_ee6ea3e283.jpg

Thaïlande : la route des citadelles khmères : autres temples

Le Prasat Ta Muan Thom situé à 1 km des autres est le plus impressionnant des troisOrienté nord-sud, il devait être en bordure de la voie reliant Phimai à Angkor. Il était composé d'un sanctuaire central, de 2 tours au nord et de 2 édifices sur les côtés. Le prang était construit autour d'un lingam taillé dans la roche. On peut remarquer une rigole en pierre où s'écoulait l'eau des "ablutions" rituelles. De belles décorations sont encore visibles telles que volutes de fleurs, motifs géométriques et serpents-nâga. Mais les linteaux et les frontons furent hélas détruits par les khmers rouges.

Lire la suite

Thaïlande : la route des citadelles : autres temples

Thaïlande : la route des citadelles : autres temples

3474332884_853fe99baf.jpg

Thaïlande : la route des citadelles : autres temples

Le Prasat Ta Muan est situé à 80 km au sud de Surin. C'est un ensemble de ruines en bordure du Cambodge. C'est une excursion intéressante à faire dans un cadre sauvage où la végétation règne. Les visiteurs sont peu nombreux ce qui donne un parfum d'aventure. Ce temple fut l'un des derniers bastions khmers. C'est pourquoi il ne faut pas s'aventurer trop profond dans la forêt car des mines y sont encore et non désamorcées. Les ruines dateraient de la fin du XIIème siècle -début XIIIème siècle, du temps du dernier grand roi de l'empire khmer Jayavarman VII. Il fit construire Angkor Thom et imposa le bouddhisme Mahayana (grand véhicule), comme religion d'état. La compassion était de mise d'où la construction de nombreux hôpitaux destinés aux pèlerins.

Lire la suite

Thaïlande : la route des citadelles khmères : extrême sud de la province de Buriram

Thaïlande : la route des citadelles khmères : le Prasat Muang Tham

3482349655_11d303f80d.jpg

Thaïlande : la route des citadelles khmères : le Prasat Muang Tham

Le Prasat Muang Tham est réellement l'un des plus beaux temples khmers. Ce temple fut restauré élégamment grâce au parrainage d'une fille du roi  qui était passionnée d'archéologie. Le flanc ouest composé du grand barai(réservoir), de pierres et de verdure forment un ensemble équilibré et délicieux à contempler. Construite au pied de la colline Phanom Rung, cette "cité basse" de forme presque carrée (120 x 127 mètres), fut édifiée un siècle avant le Prasat Phanom Rung et d'après l'orientation classique est-ouest.

Lire la suite

Thaïlande : la route des citadelles khmères : les environs de Phimai

Thaïlande : la route des citadelles khmères : les environs de Phimai

3473460253_21f6703ae9.jpg

Thaïlande : la route des citadelles khmères : les environs de Phimai

Le banian géant de Sai Ngam, à 2 km au nord-est de Phimai, est un gigantesque arbre, formant quasiment un bosquet à lui tout seul. C'est un banian ficus religiosa. Il y a 350 ans, une plante parasite étouffa l'arbre tuteur qui projeta des racines aériennes rejoignant la terre pour former le premier troncEn Thaïlande les banians sont sacrés car la légende dit que Bouddha reçut l'illumination sous l'un d'eux. Le banian représente une forêt et pourrait figurer dans le livre des records. Il possède le plus gros tronc ou plus exactement le plus de troncs. Un banian peut avoir plus de 350 gros troncs et 3000 petits ! En Inde, à Calcutta, le banian détenant le meilleur record mesure 412 mètres de circonférence. Les baobabs les plus volumineux ne dépassant pas 43 mètres de circonférence feraient figure de "roseau" à côté de lui !

Lire la suite

Thaïlande : le Triangle d'Emeraude : Pak Chong

Thaïlande : le Triangle d'Emeraude : Pak Chong

3026866271_f4c1cbc0ce.jpg

Thaïlande : le Triangle d'Emeraude : Pak Chong

 Pak Chong est une petite ville située à 200 km au nord de Bangkok et à 23 km de l'entrée du par de Khao Yai.Souvent les bangkokiens aisés viennent à Pak Chong. La ville est traversée par une route qui la coupe en deux.

Lire la suite

Thaïlande : la route des citadelles khmères : Phimai

Thaïlande : la route des citadelles khmères : Phimai

 Avant d'arriver à Phimai, à 20 km au nord, vous pouvez visiter le temple de Prasat Phanom Wan. Construit du IX au XI ème siècle, selon le style du sanctuaire khmer et fut dédié à Shiva : un choeur, un couloir, une antichambre, entourés d'une enceinte carrée trouée de 4 portes identiques (gopuras). Restauré par l'école française d'Extême-Orient, ce temple comporte peu de pièces contemporaines et conserve un aspect ancien. A 30 km au sud de Nakhon Ratchasima, on peut visiter aussi les boutiques de soies de Pak Thong Chai et les acheter à prix d'usine pour un vaste choix. A 60 km au nord-est de Nakhon RatchasimaPhimai est comme plantée au confluent des rivières Moon et Lamjakarat. Loin des cités modernes, Phimai saura reposer le voyageur. 

Lire la suite

Thaïlande : la route des citadelles khmères : Nakhon Ratchasima

Thaïlande : la route des citadelles khmères : Nakhon Ratchasima

 2248797716_d099322d61.jpg

Thaïlande : la route des citadelles khmères : Nakhon Ratchasima

 Voyager dans l'Isan méridionalbordé par le Cambodge, fera découvrir aux intéressés de l'art extrême-oriental, de beaux temples, témoins de la civilisation khmère. La région réserve de jolies petites villes calmes, des villages authentiques dont quelques uns sont réputés pour leur artisanat. Nakhon Ratchasima (Khorat), est un carrefour ferroviaire et routier, privilégié par sa position géographique à l'intersection des axes nord-sud et est-ouest. Cette ancienne base américaine de la guerre du Vietnam est devenue une cité moderne étendue. Le centre historique de la ville est entouré de murailles. On y trouve encore de vieilles maisons en bois datant des années 1960-1970. Nakhon Ratchasima accueille de nombreux bureaux, de hauts immeubles et le soir ses marchés de nuit, activité urbaine typique en Thaïlande, attire une foule de gens.

Lire la suite


Partenaires MowXml